Atelier d’écriture pour filamots

 

filamots

Ecrire un texte avec les mots ci-dessus.

Qui était cette inconnue, un violon sous le bras qui laissait couler de ses yeux ambrés des flots de larmes salées?

Cette inconnue avec une seule godasse béante qui déambulait au milieu du village?

La grisaille ambiante l’empêchait de poursuivre plus loin sa route.

elle dût attendre que le ciel soit à nouveau illuminé par des rayons chauds et réconfortants pour poursuivre sa route.

Où allait-elle dans cette débâcle générale? Elle cherchait surement un refuge mais il était difficile de l’aborder, de tous elle se méfiait.

J’ai perdu la chance de lui demander, elle est partie comme elle était venue.

 

Publicités

19 réflexions sur “Atelier d’écriture pour filamots

  1. Sourire !!!!

    un petit coucou au passage ma Clô poête
    journée calme pour moi sur Lyon, ce qui est plutôt rare, le ciel n’ est pas très inspirant ce matin alors qu’ hier c’ était grand soleil nous avons même manger sur notre petite terrasse avec mon fils. Ma fille n’ étant pas disponible elle rentrait de Vendée

    Bon début de semaine et grosses bises

    Nana

  2. ah super tes idées ! bien développées ! j’aurais bien voulu savoir où elle fuyait , bonne semaine à toi , gros bisous, que d’eau hier toute l’après-midi ! on a été servie , là c’est calmé !

  3. elle me fait mal au cœur, ta violoniste ! J’espère qu’elle a trouvé un abri à l’heure qu’il est ! Je vois que Zéphirine est de retour ? La même Zéphirine qu’autrefois ? L’amie de Ghislaine ? Bises

  4. superbe atelier d’écriture bien ficelé j’aurai bien continué à te lire pour en savoir plus !
    pleins pleins d’bisouilles clo et bonne soirée
    le soleil essaie bien de percer mais ça dur quelques secondes et bye bye
    bonne soirée

  5. Oh ! La ! La ! Mais oui, où va-t-elle donc, la pauvre, surtout avec une seule godasse, en plus !!! … espérant, qu’elle trouvera refuge, hein … bravo Claudie, j’♥ beaucoup ! Douce soirée ! Bises♥

  6. Bonne fin de journée Claudie,
    Bein oui, Gisèle a raison, et je plussoie, 😀 😀 où allait-elle ? Je continue un autre atelier pour avoir la réponse, même si tu écris un autre texte.
    C’était chouette le tien, il ressemble fort à celui de jacou33 qui aborde le sujet des réfugiés.
    En tout cas la pauvre avec une seule chaussure, c’est galère 😉
    Bisous, et un grand merci pour avoir pris le temps de le faire. J’espère que chez toi, tu n’es pas trop sous l’eau. Ici fait gris, et mes os se sont rappelés à moi, depuis deux jours.
    Geneviève

  7. Mince alors, la pauvre, une seule godasse ? Va avoir un pied qui va souffrir
    Défi bien relevé, cela me fait penser à l’exode quand les gens fuyaient devant l’ennemie
    Bon après midi sous la pluie
    Bisous
    Mandrine

Exprimez-vous en toute liberté, c'est le dernier endroit gratuit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s