Atelier de chez Zéphyrine

Utiliser les lettres rill

je me demande pourquoi tu tournes en rond comme un gorille en cage.

Tu fais quoi devant ce carillon? Quoi je suis en retard, nous n’arriverons jamais à temps à Aurillac.

Et qu’est-ce-que tu veux faire à Aurillac, hein pêcher des étrilles!!!!

N’importe quoi, il n’y a pas la mer là-bas, tu y trouveras peut-être des cigarillos, mais pas de crustacées.

Arrête de me regarder comme si tu allais me passer sur le grill, tu veux faire de moi le personnage central d’un thriller.

Regarde toi tes espadrilles pleines de trous ressemblent plus à un grillage qu’a des chaussures.

Ho où tu vas, ne monte pas sur ce mur, on dirait un mandrill, c’est périlleux, tu vas partir en vrille.

Attention je vais déclencher la guérilla, te passer au hachoir et faire de toi des rillettes de singe bien sur.

Je te prenais pour un prince charmant sachant danser le quadrille et bien la Cendrillon que je suis est bien déçue.

Tu peux faire briller tes cheveux à la brillantine ça ne te fera pas remonter dans mon estime et puis je pars sans toi j’ai le cœur qui fibrille de rage.

mandrill

 

Publicités

25 réflexions sur “Atelier de chez Zéphyrine

  1. Pingback: Ecriture en folie en rill de la semaine 30 de l’année 2 «

  2. ben dis donc ma payse , tu devrais publier
    un recueil de tes écrits ,
    on voit bien que tu es de Picardie ,
    le pays des grands genies
    dont nous faisons partie
    j’essaie de faire des vers qui tiennent la route mdr
    mais bon les rillettes de singe beurkkkkkkkkk
    je prefère les moules frites
    bisous à vous deux
    prends bien soin de toi
    ta payse

  3. Attention à ton cœur Claudie mais je suis tranquille il y a assez de médecins derrière les portes des salles d’attente des amies pour intervenir , juste l’embarras du choix .
    Bisous

  4. Ben mince alors ! Je te préviens, si je « monte » dans le Nord, et si par hasard tu m’offrais l’apéro… pas de rillettes sur les canapés ! Je vais avoir du mal à oublier cette photo de singe vert de rage ! Bisous. J’ai bien fait de passer par ici, j’ai complètement oublié qu’il y avait cet atelier « sur le feu » !
    Quant à conduire dans le ciel (sky drive !) laisse tomber ! Arlette a assez parlé de tes talents de conduictrice, il ne manquerait plus que tu te mettes à piloter un avion ! MAMAAAAAn !

  5. j’aurais bien vu que tu ailles tondre, et puis quoi encore ! il faut que je me déplace la picarde ! je vais finir par me fâcher tout rouge, on a dit calme ! donc tu te reposes et pis c’est tout ! toi compris ou moi réexpliquer ? mais cette fois avec un manche à balai ! non mais !
    je te dis pas entre mes deux blogs, je ne chôme pas, mais c’est vrai que je me sens un peu perdue ici, tout simplement parce que certains de nos amis que j’aimais beaucoup hésitent encore à venir ou ont changé tout simplement de site, alors je jongle pour rester en contact et je ne parle pas de ceux qui ont juste gardé la messagerie
    remarque ça a du bon quand même, j’ai fait un sacré nettoyage aussi – mdr
    douce nuit et gros bisous à vous deux

  6. magnifique claudie tu t es bien débrouillée c est bien agréable de te lire ça me fait sourire mais ne t attend pas que je t imite dans cet art je n excelle pas du tout mdrrrrr
    bonne soirée gros bisous d amitié bravoooooooooooo

  7. Ca sent le vécu..lol!…ou pas…mais il doit y avoir un peu de vrai dans l’histoire..Ce que l’on écrit en général n’est pas anodin..
    Je viens de sortir une tarte aux poireaux du congélateur pour ce soir..avec une salade..tout du vert comme ton texte..

  8. bravo Claudie , tu t’en es bien sortie avec cet atelier ! bien placer les lettres dans ce texte , c’est réussi ! bonne semaine à toi , bouh quel mauvais temps !! ça me fout le cafard plus le soir qui tombe encore plus vite ! bonne soirée gros bisous

  9. Merci beaucoup pour ton passage Claudie… Je vais te mettre quelques lignes avec ton exercicie en ill…
    Le soleil ne brille pas aujourd’hui,dommage pas de reflet sur le grillage du jardin,les fleurs et feuilles ne sont pas illuminées par les doux rayons d’automne. Clip clap, la pluie arrive, les filles rentrent en courant, seuls les poissons sont tout heureux ; ils frétillent dans l’étang !
    Bonne journée et de gros bisousssss

  10. très drôle ce monologue… pas facile comme exercice mais très intéressant n’est ce pas !

    gros bisous … sous la pluie cette aprèm

  11. j’adooooooooooooooooooooore ! mdr
    dis donc si tu vas à Aurillac, passe chez moi en passant, nous irons voir Babou elle nous fera un thé ! mdr
    gros gros bisous mes picards préférés

Exprimez-vous en toute liberté, c'est le dernier endroit gratuit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s